Passer au contenu principal
retour vers la liste des services
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
 

Enseignants - Chercheurs

  • Chef de service: Professeur Justine Gaugue (Contact)
 

Justine Gaugue mène et dirige des recherches dans le champ de la psychologie clinique du bébé, de l'enfant et de l'adolescent. La question de l'ajustement parent/enfant dans des situation de vulnérabilité psychique et/ou somatique est explorée, à l'instar des recherches portant sur la consommation de substances pendant la grossesse, les pertes prénatales et la leucémie de l'enfant. Les méthodologies mixtes, alliant apports qualitatifs et quantitatifs, sont privilégiées.  

  • Professeur: Philippe Fouchet

 

Assistantes - Doctorantes

 

Diplômée d’un Master en Sciences Psychologiques à l’Université de Mons en 2014, Stéphanie Culot a tout d’abord rejoint le service de Psychologie Clinique de l’Enfant et de l’Adolescent en tant que collaboratrice scientifique volontaire. En 2015, elle y travaille en tant qu’assistante temporaire et occupe désormais le poste d’assistante doctorante. Ses travaux de recherche se situent dans le domaine de la périnatalité et s’axent plus précisément autour du vécu paternel périnatal. 

 

Pauline Delannoy a rejoint le Service de Psychologie Clinique de l’Enfant et de l’Adolescent après avoir obtenu son Master en Sciences Psychologiques à l’Université de Mons, en Septembre 2016. Elle est tout d'abord engagée en tant qu’assistante pédagogique, et travaille désormais comme assistante-doctorante. Elle s’intéresse au domaine de la psychologie de la santé, et ses travaux de recherche s’orientent plus particulièrement autour du vécu du diabète de type 1 chez l’enfant et l’adolescent malades, et sa famille.  

Assistante pédagogique

 

Ayant obtenu un diplôme de Master en Sciences Psychologiques à l’Université de Mons en 2012, Mélissa Alexandre devient ensuite doctorante, boursière FRESH du Fonds de la Recherche Scientifique-FNRS. Ses travaux d’étude concernent le champ de la périnatalité et s’intéressent plus particulièrement à la problématique soulevée par le deuil périnatal. Ses recherches investiguent ainsi les répercussions à long terme de ce deuil singulier. Pour ce faire, elle a entretenu des collaborations avec le Centre Hospitalier Universitaire Brugmann à Bruxelles, le Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille et le Centre Hospitalier de Valenciennes. Sa soutenance de thèse a eu lieu en juillet 2017. Elle fait par ailleurs partie des membres fondateurs de l’ASBL Accordages.

Chercheurs

  • Jennifer Toussaint
  • Marie-Béatrice Vanderpas