Passer au contenu principal
Retour vers la liste des services
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
 
 

La neuropsychologie

La neuropsychologie est une branche de la psychologie générale, à l’interface entre la psychologie cognitive, la psychologie clinique et la neurologie, qui s'intéresse aux difficultés cognitives et comportementales de l'humain suite à un dysfonctionnement cérébral.

Il existe deux grandes approches en neuropsychologie :
- la neuropsychologie cognitive, qui est une approche axée sur la recherche et qui vise à une meilleure compréhension des aspects fonctionnels du cerveau au travers de l’analyse des lésions et déficits du patient ;
- la neuropsychologie clinique, qui est l’approche du clinicien, et qui vise au diagnostic et à la prise en charge du patient.

L’objet d’étude de la neuropsychologie est le rapport entre les fonctions mentales supérieures et leur lien avec les structures cérébrales. La neuropsychologie s’interroge sur la nature des fonctions mentales qui dirigent nos comportements et sur les zones du cerveau impliquées dans ces fonctions mentales.

 

Le neuropsychologue

Le neuropsychologue clinicien intervient dans le domaine du diagnostic neuropsychologique et le domaine de la rééducation neuropsychologique (AVC, accidents, troubles du développement cognitif,…).

Les tâches du neuropsychologue peuvent être multiples :
- lier les déficits cognitifs observés et les pathologies ;
- procéder au diagnostic différentiel. Le rôle du neuropsychologue consiste à définir un profil cognitif et à déterminer quelles sont les capacités altérées et quelles sont les capacités conservées. Ce tableau cognitif permet d’orienter le clinicien vers un diagnostic différentiel ;
- développer des revalidations adaptées à chaque patient en fonction des forces et faiblesses préalablement mises en évidence lors du bilan neuropsychologique.

La tâche de diagnostic consiste à réaliser un bilan cognitif à partir d’une anamnèse complète du patient et d’une série de tests. L’objectif est de déceler les troubles cognitifs éventuels et de contribuer ainsi au diagnostic général. La prise en charge neuropsychologique consiste en la mise en place d’un programme de revalidation et de réhabilitation cognitive consécutif au diagnostic.

 

Les populations concernées


Les populations concernées par les investigations neuropsychologiques sont entre autres :
- les patients présentant une cérébrolésion (AVC, traumatismes crâniens, tumeurs, anoxies cérébrales, épilepsie, encéphalites, substances toxiques,…) ;
- les patients présentant une dégénérescence neuronale ;
- les patients traités en psychiatrie (schizophrénie, autisme,…) : courant plus récent car l’intervention psychologique en psychiatrie s’est longtemps appuyée sur le courant analytique. Cependant, depuis peu, on note un intérêt croissant pour la neuropsychologie dans le cadre de l’étude des capacités cognitives des personnes atteintes de pathologies psychiatriques (schizophrénie, dépression…). Cette approche permet d’obtenir un complément d’informations aux approches classiques ;
- les patients présentant des troubles de l’apprentissage (enfants qui présentent par exemple une dyslexie, une dyscalculie, une dyspraxie, un TDA/H…).

 

Les lieux de travail potentiels du neuropsychologue

  • Centres hospitaliers généraux, dans divers services : neurologie, gériatrie, clinique de la mémoire, laboratoire du sommeil, services A (urgences psychiatriques), pédiatrie, neuropédiatrie, chirurgie, …
  • Centres psychiatriques (potentiellement tout type de population psychiatrique)
  • Centres spécialisés dans les troubles neurologiques
  • Maison de repos (fonction de référent démence)
  • Institutions pour personnes handicapées (de type moteur, sensoriel ou mental)
  • Centres PMS (enseignement normal et enseignement spécialisé)
  • Services d’Aide Précoce, Aide à l’intégration
  • Indépendant (cabinet personnel, institutions, écoles, …)
  • Centres de consultation pluridisciplinaires (éventuellement en association avec des paramédicaux)
  • Recherche clinique ou fondamentale (contrats de recherches pour des Universités, des institutions, …)


La liste ci-dessus reprend les principaux lieux où l’on rencontre un neuropsychologue.  Elle n’est, bien entendu, pas exhaustive.