Passer au contenu principal
Retour vers la liste des services
Approche réellement orientante
Sciences-Projets
Cerveau. Evaluer pour progresser
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
 

 

Journée organisée par l'École de Formation des Enseignants et l'Institut d'Administration Scolaire de l'Université de Mons

Public cible : Membre du personnel de l'enseignement fondamental; Membre du personnel de l'enseignement secondaire; Formateurs en Haute-Ecole, Directeurs, Inspecteurs, Chercheurs, Professeurs d'université

Date : 4 mai 2020

Lieu : Université de Mons, Boulevard Dolez, 31 , 7000 Mons, Salle Académique (1er étage) (n°3 sur le plan)

Contact : Natacha Duroisin, Ecole de Formation des Enseignants (EFE-events@umons.ac.be)

Inscription : Inscription gratuite mais obligatoire

Via l'IFC (102001903/35673) : www.ifc.cfwb.be
Via l'INAS (uniquement pour les personnes ne pouvant pas s'inscrire via l'IFC)http://inas.fikket.com

 

Objectifs de la journée

  1. Découvrir l'apport et les limites des sciences (neuro)cognitives. 
  2. Comprendre les processus (neuro)cognitifs qui entrent en jeu dans les apprentissages. 
  3. Prendre en compte les implications de l'apport des sciences (neuro)cognitives sur son enseignement.

Présentation de la journée

Cette journée consiste à se focaliser sur les besoins que peuvent rencontrer les intervenants du monde scolaire quand il est question d’insérer dans leurs pratiques respectives en matière d’évaluation les dernières avancées en psychologie cognitive et en neurosciences. L’objectif global de cette journée est donc de décrire et d’expliciter, au moyen d’exemples concrets, les mécanismes cognitifs et conatifs liés à la thématique de l’évaluation (Gouzien-Desbiens, Vilette, Mengue-Topio, Cherrier, Meyer, Hild & Duroisin, 2018).

Programme

8h30 - Accueil des participants

9h00 - Mots d’accueil / Début de la semaine de l’Enseignement

9h15 - Conférence de Madame Natacha DUROISIN / Université de Mons (1h de conférence + 15 minutes d’échanges)

Et le cerveau dans tout ça ? Comment évaluer pour faire progresser les élèves ?

Natacha Duroisin est Chargée de cours à l’Ecole de Formation des Enseignants de l’Université de Mons. Docteure en Sciences psychologiques et de l’Education, elle forme des futurs enseignants de secondaire supérieur (AESS) et des futurs pédagogues (Master). Elle est également chercheure associée et chargée de cours à l’UFR de Psychologie de l’Université de Lille où elle forme de futurs psychologues. Elle a réalisé plusieurs stages post-doctoraux au Canada (à l’Université de McGill (faculté de médecine) et à l’Université de Montréal) ainsi qu’en France (laboratoire PSITEC), afin d’approfondir ses connaissances et de développer ses recherches dans les domaines de la psychologie et des neurosciences cognitives. Elle est aussi Coordinatrice scientifique pour l’UMons de deux recherches (Projet-pilote « Différenciation et accompagnement personnalisé » et Projet Consortium « Mathématiques, Sciences, Géographie ») menées dans le cadre du « Pacte pour un Enseignement d’Excellence » (réforme actuellement en cours). Ses travaux de recherche portent sur le développement cognitif des enfants et des adolescents en prenant appui sur les apports réalisés en sciences de l’éducation, en neurosciences cognitives et en psychologies cognitive et développementale. Le principe sous-tendant l’ensemble de ses recherches est qu’il est nécessaire de connaitre le fonctionnement et le développement cognitifs des élèves pour pouvoir enseigner plus efficacement.

10h30 - Pause

11h00 - Conférence de Monsieur Jérôme CLERC / Université de Grenoble Alpes (1h de conférence + 15 minutes d’échanges)

Flexibilité, transfert et évaluation

Jérôme Clerc est professeur de psychologie cognitive. Après son doctorat en psychologie cognitive de l'éducation (2003), il a été professeur associé à l'Université de Lille (France) entre 2006 et 2017, avec un séjour d'un an à l'Université d'État de San Francisco en tant que chercheur invité en 2014.

Il travaille actuellement à l'Université Grenoble Alpes et est membre du Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition.

Il est spécialisé dans l'efficacité cognitive chez les enfants et les adolescents et développe ses recherches autour de trois axes : les transferts d’apprentissages, le développement des stratégies cognitives de mémorisation ou résolution de problèmes, les formats de représentation via la question des codages et recodages cognitifs. Un premier axe de recherche concerne les transferts d’apprentissages. Il s’agit d’articuler la question des compétences transversales à celles des connaissances conceptuelles et du rôle de la métacognition.

Un deuxième axe de recherche est celui des stratégies cognitives, en mémoire ou résolution de problèmes. Qualité et efficacité des stratégies sont abordées conjointement mais distinctement, en particulier à travers le concept de transfer-Utilization deficiency (t-UD) que j’ai introduit dans la littérature en 2013 et que je développe avec des collègues français et américains.
Un troisième axe porte sur les formats de représentation, via la question des codages et recodages cognitifs. Certaines études en remédiation portent sur l’entraînement au recodage cognitif.

12h30 - Repas

14h00 -  Conférence de Madame Elena PASQUINELLI / Institut Jean Nicod  (1h de conférence + 15 minutes d’échanges)

Elena Pasquinelli  est philosophe des sciences cognitives et est chercheure associée de l'Institut Jean Nicod (EHESS-ENS-CNRS).

Elle a rejoint l'équipe de La main à la pâte en 2010 et assure le rôle de "Référent Métier Recherche et Evaluation". Elle y coordonne également les actions autour du projet Esprit scientifique, Esprit critique, et s'intéresse à l'éclairage que donnent les sciences cognitives sur l'apprentissage. Elle contribue notamment à élaborer des activités de classe à l'usage des enseignants, sur le thème du fonctionnement du cerveau, puis sur le développement de l'esprit critique chez les élèves.

15h15 - Conférence de Madame Laurence RIS / Université de Mons  (1h de conférence + 15 minutes d’échanges)

Bases neurobiologiques des processus mis en jeu lors de l’apprentissage et de l’évaluation

Diplômée en sciences biologiques et docteure en biologie, Laurence RIS s’est spécialisée dans le domaine des neurosciences et plus particulièrement des mécanismes de la mémoire et de l’apprentissage. Aspirante puis chargée de recherche au FNRS, elle a effectué un premier séjour de recherche au Collège de France de Paris (CNRS) et a obtenu pour ses travaux sur la plasticité cérébrale une thèse d’agrégation en 2002.

Elle a ensuite effectué un séjour à l’University College of London (WIBR) avant d’être nommée chercheur qualifié au FNRS en 2003 au sein du département de Neurosciences de l’ex UMH. Elle y a développé une expertise dans le domaine de l’électrophysiologie et de la plasticité des connexions neuronales reconnue au travers de ses collaborations nationales et internationales.

Chargée de cours depuis 2012 et professeur ordinaire depuis 2018, elle assure la charge de vice-doyenne de la Faculté de Médecine et Pharmacie depuis 2014 et est en charge de la section biomédicale.

Elle a fondé en 2018, en collaboration avec la faculté de psychologie et des sciences de l’éducation et la faculté polytechnique de Mons, le Centre de recherche interdisciplinaire en Psychophysiologie et Electrophysiologie de la cognition (CiPSe).

16h30 - Drink