Passer au contenu principal
Retour vers la liste des services
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
 

Journée d’étude dans le cadre du Pacte pour un enseignement d’excellence

12 février 2019 / 8h30 - 16h15 / COMPLET

 

Les diaporamas et vidéos de la journée sont disponibles à la fin de cette page
 

Vidéo de présentation de la journée

 

Public cible : A l'attention de l'ensemble des acteurs du système éducatif

Lieu : Université de Mons, Boulevard Dolez, 31 , 7000 Mons, Salle Académique (1er étage) (n°3 sur le plan)

Contact : inas.event(a)umons.ac.be

Dépliant d'information

Programme

Inscription : Inscription gratuite mais obligatoire. 

 

Présentation de la journée

Difficile de bien enseigner quand on ne sait pas comment un élève apprend…

Si, depuis les années 50, les recherches ont tenté de répondre à la question « Qu’est-ce que j’apprends ? », progressivement, la focale s’est déplacée sur le « Comment j’apprends ? » dans des domaines généraux et particuliers tels que l’attention, la perception, le raisonnement, la mémorisation, la structuration de l’espace et du temps… (Gouzien Desbiens, Vilette, Mengue-Topio, Cherrier, Meyer, Hild & Duroisin, 2018).

« Comment fonctionne le cerveau de mes élèves ? » ; « Que se passe-t-il dans la tête de mes élèves quand ils apprennent ? » ; « Pourquoi mes élèves oublient-ils ce qu’ils ont appris ? » ; « Comment favoriser de meilleurs apprentissages ? » ; « Les recherches menées en psychologie cognitive et neurosciences peuvent-elles m’aider à mieux enseigner ? » ; … autant de questions fondamentales qui restent bien souvent sans réponse. L’objectif de cette journée d’étude est donc d’apporter un éclairage sur ces questions et d’amener les intervenants éducatifs à mieux comprendre, au moyen d’exemples concrets, quelques-uns des mécanismes cognitifs et conatifs liés aux principaux apprentissages qu’un élève doit parvenir à acquérir et exercer dans le cadre de sa scolarité (Ferrand, Lété & Thevenot, 2018).

Le pari est pris : mieux comprendre le fonctionnement cognitif de l’élève permet de mieux ajuster ses pratiques pédagogiques…

Programme de la journée

8h30 - Accueil

9h00 - Mot d'introcution par Marc Demeuse, Vice-Recteur à l’ Enseignement, la Qualité et la Formation Continue

9h10 - Conférence introductive - Natacha DUROISIN (Université de Mons)

Comprendre le développement cognitif des élèves pour favoriser les apprentissages

Thématiques abordées : développement et fonctionnement cognitif ; processus cognitif d’apprentissage ; sciences cognitives ; neurosciences

Si on pensait autrefois qu’un bon enseignement était principalement lié aux qualités intrinsèques de l’enseignant, autrement dit, qu’un bon enseignant suffisait ; on sait aujourd’hui qu’il ne suffit plus seulement d’enseigner et de savoir enseigner, il faut également que les élèves apprennent. Mais, comment enseigner pour faire apprendre efficacement et durablement ? La réponse à cette question est évidemment complexe. En prenant appui sur un certain nombre de découvertes issues des neurosciences cognitives mais surtout de la psychologie cognitive et de la psychologie développementale, cette conférence introductive a pour objectif de décrire et d’expliciter, au moyen d’illustrations concrètes, quelques mécanismes cognitifs liés à certains apprentissages qu’un individu doit parvenir à acquérir et exercer tout au long de sa scolarité et au-delà. Elle invitera également tout un chacun à garder à l’esprit que les applications de ces recherches dans les classes doivent faire l’objet d’une attention toute particulière…

10h00 - Pause

10h30 - Conférence de Catherine THEVENOT (Université de Lausanne)

Une approche cognitive pour la compréhension du développement des compétences numériques chez les enfants

Thématiques abordées : capacité de compréhension du nombre ; acquisition des compétences numériques symboliques ; intuitions numériques ; interventions et programmes scolaires

Les bébés et les animaux ne naitraient pas vierges de toute capacité de compréhension du nombre. Cependant, une question importante est de déterminer si l’acquisition des premières compétences numériques symboliques telles que le dénombrement, le comptage et les opérations arithmétiques se greffe sur ces premières intuitions numériques.  A travers cette conférence, je montrerai qu’apporter des éléments de réponse à cette interrogation permettrait de mieux cibler et concevoir les interventions et les programmes scolaires les plus efficaces afin d’aider les enfants dans leurs apprentissages.

11h50 - Repas

13h20 - Conférence de Bérengère GUILLERY (Université de Caen Normandie)

Titre à préciser

Thématiques abordées : développement des mémoires ; adolescence ; modèles de mémoire ; sciences cognitives ; neurosciences

La mémoire est multiple et ne se développe pas de manière homogène. Cette variabilité est notamment liée à la maturation cérébrale qui est un phénomène très long et hétérogène c’est-à-dire que toutes les régions du cerveau ne suivent pas la même trajectoire développementale. Cette hétérogénéité a des répercussions directes sur le développement cognitif et les stratégies utilisées par l’enfant et l’adolescent. Dans cette intervention, nous définirons ces différentes formes de mémoire et reprendrons les données neurodéveloppementales. Nous aborderons également différents facteurs qui ont un impact direct sur le fonctionnement de la mémoire et participent à la variabilité observée chez l’enfant tels que le langage, le contexte socio-culturel ou encore le sommeil et quel est le soutien qu’il est possible d’apporter.

14h40 - Pause

15h10 - Conférence de Franck RAMUS (Ecole Normale Supérieure - CNRS)

 

Qu'est-ce que la recherche scientifique peut apporter aux enseignants ?

Thématiques abordées : types et apports des recherches scientifiques ; pratiques pédagogiques ; « neuroéducation » ; science de l’éducation

A l’heure où les enseignants sont de plus en plus invités à se référer à des recherches scientifiques pour guider leur pratique, de quelle recherche scientifique parle-t-on, et que peut-elle vraiment apporter ? Entre d’un côté des recherches purement qualitatives et descriptives, et de l’autre la « neuroéducation », à quoi peut ressembler une véritable science de l’éducation ?

16h30 - Cocktail

 Diaporamas

 Vidéos