Passer au contenu principal
Retour vers la liste des services
Approche réellement orientante
Sciences-Projets
Cerveau. Evaluer pour progresser
école et cinéma
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
 

Etude du fonctionnement cognitif des apprenants âgés de 6 à 15 ans dans le domaine des mathématiques et de la géographie

Pour prendre connaissance du projet de recherche en un clin d'oeil...

Chercheuse

Natacha Duroisin

Mots-clés

APPRENTISSAGES SCOLAIRES – ENVIRONNEMENTS DIDACTIQUES (NON-MEDIATISES, MEDIATISES) – COMPETENCES SPATIALES (décentration, orientation, navigation, intégration du chemin, reproduction d'itinéraires) – FONCTIONNEMENT COGNITIF – GÉOGRAPHIE – MATHÉMATIQUES – GEOMETRIE – PSYCHOLOGIE  

Le projet de recherche, en quelques lignes...

Partant du curriculum prescrit (socles de compétences, programmes d’études) et du curriculum réalisé (résultats aux évaluations externes non-certificatives et PISA), un état des lieux de la situation en termes d’enseignement-apprentissage-acquisitions relatifs à l’espace en Belgique francophone a été dressé. L’analyse du curriculum a permis de cibler certains apprentissages, précisés en tant que savoirs, savoir-faire ou compétences, nécessitant un investissement particulier. Le regroupement et la traduction de ces apprentissages en termes de mécanismes cognitifs ont été nécessaires afin de 1) comprendre et décrire le fonctionnement cognitif relatif au traitement de l’information spatiale présentée dans une situation donnée, 2) déceler les difficultés (dans le chef des apprenants) et problèmes d’incohérences (dans le chef des concepteurs des programmes d’études) en regard des modèles cognitifs théoriques existants, 3) dégager des pistes de réflexions didactiques pour remédier aux problèmes identifiés.

La présente recherche porte donc sur l’étude de mécanismes définis comme étant problématiques en mathématiques mais également en géographie : les manipulations spatiales mentales via l’utilisation de représentations en 3 dimensions et 2 dimensions (incluant la décomposition et le passage de la 3D en 2D) et la décentration (caractérisée par un changement de référentiel spatial). Mis de côté par les concepteurs de programmes d’études, l’intégration du chemin, mécanisme interne faisant référence aux informations sensorielles générées par le mouvement propre d’un individu, est également investigué. Les expérimentations, définies par l’usage d’environnements réels (situations simple et complexe en 3D) et virtuels (villes simulées en rendu 3D), ont permis de mettre à l’épreuve et d’analyser ces mécanismes cognitifs tout en portant une attention spécifique aux stratégies mises en place par les élèves, dans une perspective développementale.

Pour en savoir davantage...

 

Public-cible

Chercheurs en éducation et en psychologie
Professeurs dans l’enseignement supérieur
Enseignants du primaire et du secondaire
Élèves âgés de 6 à 15 ans

Financement

Mandat d’aspirant F.R.S.-FNRS