Passer au contenu principal
Retour vers la liste des services
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
 

Manifestations scientifiques

• 17 Octobre 2019 :
Prof. Fabien D’hondt « Le traitement des signaux émotionnels et interpersonnels dans les troubles psychiatriques et les addictions »
• Fabien D’hondt est maître de conférence en Neurosciences à la Faculté de Médecine de l’Université de Lille. Il est titulaire d’un doctorat en neuroscience. Ses recherches portaient spécifiquement sur l’étude des substrats neurophysiologiques des déficits socio-émotionnels faisant suite à un traumatisme crânio-cérébral chez les enfants d’âge préscolaire. Récemment, il a défendu un travail d’Habilitation à Diriger les Recherches portant sur l’étude des troubles de l’anticipation émotionnelle en psychiatrie et en addictologie.
Résumé de l’intervention :
Le traitement des signaux émotionnels et interpersonnels est un processus essentiel permettant à l'individu de répondre de manière adaptée à son environnement. Ce processus semble fréquemment altéré dans de nombreux troubles en psychiatrie et en addictologie. Lors de cet exposé, je présenterai, dans un premier temps, une série d'études électrophysiologiques et comportementales montrant que les stimuli affectifs bénéficient d'un traitement privilégié par rapport aux stimuli neutres au sein de l'espace visuel, central ou périphérique. Les résultats de ces travaux indiquent également que les informations négatives apparaissant en vision périphérique sont susceptibles d'entraîner une capture attentionnelle qui serait modulée par le niveau d'anxiété de l'individu et s'exprimerait de manière exagérée chez les patients souffrant d'un trouble de stress post-traumatique. Dans un second temps, je présenterai des travaux réalisés chez des patients souffrant d'un trouble sévère lié à l'usage d'alcool et suggérant que ces patients présentent des troubles affectifs s'étendant du décodage des expressions faciales émotionnelles jusqu'à des habiletés plus complexes de cognition sociale.
 
• 8 Novembre 2019 :
Prof. Philippe Fossati « Dépression : soi et les autres »
Le Pr. Philippe Fossati (MD, PHD) est docteur en médecine, professeur des Universités (Sorbonne, Université Pierre & Marie Curie), psychiatre et praticien hospitalier en psychiatrie adulte à la Salpétrière, chercheur à l'Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière, co-responsable de l’équipe « Contrôle, Intéroception, Attention ». Il est titulaire d’un doctorat (1993) et d’une thèse en neurosciences (2001). Il est rédacteur scientifique à l’International Journal of Methods in Psychiatric Research. Il est par ailleurs membre de l’Association française de psychiatrie biologique et de l’European College of Neuropsychopharmacology (ECNP) Brain Imaging Network. Il a notamment reçu le Grand Prix Halphen 2016 de la fondation Philippe et Maria Halphen, pour ses recherches sur l’étude et la définition de la dépression, basées sur une approche prédictive, personnalisée et transdisciplinaire.
Résumé de l’intervention :
La dépression, au-delà de la tristesse et de l’anhédonie, est associée à une profonde perturbation de la perception et de la représentation de soi. Nous avons pu montrer, grâce à l’Imagerie Cérébrale fonctionnelle, que le cortex médial préfrontal (CMPF), jouait un rôle essentiel dans les processus de référence à soi et d’auto-évaluation chez le sujet indemne de troubles psychiatriques. Cette région, en lien avec les autres régions cérébrales constitutives du réseau du mode par défaut, voit son activité fortement perturbée dans la dépression en lien avec les visions négatives du déprimé sur lui-même et les processus de rumination. Au cours de cette présentation, nous discuterons comment ces troubles de la représentation de soi influencent négativement la perception des signaux sociaux et la relation aux autres dans la pathologie dépressive. Nous développerons l’hypothèse selon laquelle, le risque de survenue d’un épisode dépressif est associé à une attente excessive de rejet social et une internalisation de ce rejet de la part du sujet à risque de dépression. Nous soulignerons ainsi le rôle du cortex cingulaire subgénual, dans ces troubles intra et interpersonnels du déprimé.
 
• 6 février 2020 - 14H :
Prof. Stéphane Adam « Vieillir en bonne santé dans la société actuelle »
o Stéphane Adam est chargé de cours à l’Université de Liège où il est responsable de l’Unité de Psychologie de la Sénescence, et donne régulièrement des cours dans d’autres universités belges et françaises. Il est diplômé d’une licence en psychologie, avec une spécialisation en neuropsychologie à l’Université de Liège. Il a travaillé un temps dans la clinique avant d’entamer une thèse de doctorat en 1999. Celle-ci, réalisée à l’ULg, porte sur les processus automatiques et contrôlés dans la maladie d’Alzheimer au stade débutant. Après sa thèse en 2004, Stéphane Adam a continué de travailler tant en clinique que dans la recherche, jusqu’à l’obtention de son poste actuel au sein de l’ULg.
Résumé de l’intervention :
Dans le cadre de ses recherches ainsi qu’au sein de l’Unité de sénescence qu’il dirige, Stéphane Adam a pour objectif de démontrer dans quelle mesure notre appréhension du vieillissement influence nos attitudes et solutions pour la prise en charge des seniors. Ces représentations (majoritairement erronées) ne sont pas sans conséquence sur la santé physique et mentale des personnes âgées.
A l’aide de différentes illustrations issues de notre vie quotidienne, il démontre la tendance de notre société à véhiculer une image négative de la personne de « grand âge ». L’âgisme est une réelle cause de discrimination, aujourd’hui. Il pointe, en particulier, le secteur des soins où l’image de la personne âgée est très négative.
 
• 9 mars 2020 :
Prof. Guillaume Vallet « (Re)penser le vieillissement selon une approchée incarnée et située de la cognition »
Guillaume Vallet est Maître de conférences en psychologie et est psychologie spécialisé en neuropsychologie. Il mène ses travaux de     recherches à l’Université Clermont Auvergne, au sein du Laboratoire de Psychologie Sociale et Cognitive.
Résumé de l’intervention :
Les approches incarnées et situées de la cognition connaissent un essor indéniable. Ces approches deviennent communes dans les domaines de la philosophie, de l’intelligence artificielle ou encore de la cognition. À l’inverse, ces approches demeurent méconnues ou vivement critiquées dans le domaine de la neuropsychologie. Pourtant, les principaux postulats avancés par ces approches, telles que la modalité des connaissances (ancrage des connaissances dans leurs propriétés sensori-motrices) ou encore l’émergence dynamique et simulée des souvenirs, font écho au vieillissement normal et aux troubles neurocognitifs (maladie d’Alzheimer, démence sémantique…). L’objectif de cette présentation sera d’illustrer l’adéquation des approches incarnées et situées de la cognition aux problématiques du vieillissement normal et pathologique. Après avoir montré que les connaissances restent ancrées (connaissances sensorimotrices) lors du vieillissement cognitif, les répercussions de cet ancrage sur la cognition de ces personnes, puis dans la maladie d’Alzheimer, la démence sémantique et la maladie de Parkinson seront abordées. L’emphase sera portée sur la mémoire de ces différentes populations, tant en termes de qualité du souvenir, que de son accès ou des erreurs de mémoire. Enfin, les travaux en cours sur la stimulation cognitive ou l’aide à la reviviscence serviront d’ouverture sur de nouvelles pistes de prise en charge de la mémoire basée sur ces approches.
 
• 24 avril 2020 :
Dr. Caroline Claisse « Etude des mécanismes de régulation émotionnelle chez les patients avec troubles sévères de l’usage d’alcool abstinents à court et à long terme »
Caroline Claisse a été diplômée d'un master intégratif de psychopathologie clinique en 2012. Après avoir exercé comme clinicienne, elle a réalisé une thèse portant sur l'étude des mécanismes de gestion des émotions chez les personnes souffrant de troubles de l'usage d'alcool au sein du Scalab (Lille) sous la direction du Pr. Nandrino. Actuellement, elle est post-doctorante au sein du même laboratoire. En parallèle, elle exerce comme psychothérapeute.
Son exposé, intitulé “ Étude des mécanismes de régulation émotionnelle chez les patients avec troubles sévères de l’usage d’alcool abstinents à court et à long terme », visera à nous présenter les derniers résultats de deux projets portant sur la remédiation des compétences émotionnelles et sur l'utilisation de la variabilité cardiaque comme marqueur émotionnel dans la consolidation de l'abstinence.

Anciens séminaires

Profils cognitifs des enfants à haut potentiel, Pr. Laurence Vaivre-Douret,
28 septembre 2018 à 14h. au local Vésale 030 (Site plaine de Nimy)

Cognition sémantique et maladies neurodégénératives, Pr. Sven Jouvert,
23 octobre 2018 à 10h. à la salle des Conseils des Amphithéâtres (Site Plaine de Nimy) et le 26 octobre 2018 à 10h15 au local OA11 (Bâtiment Pentagone – Site Plaine de Nimy)

Rétrogenèse dans la maladie d’Alzheimer, Pr. Frédérique Gayraud,
3 mai 2019 à 14 h. Vésale 20 (Site Plaine de Nimy)

Liens entre mémoire, identité et théorie de l’esprit dans les maladies neurodégénératives, Dr. Mickaël Laisney, 22 mars 2019 à 10h15. à la salle HO.21, Rue de Houdain, 9 (Bâtiment Polytechnique) – 7000 Mons

Les gestes et l’apraxie gestuelle, Pr. Angela Bartolo, 5 avril 2019 à 10h15 à la salle des Conseils des Amphithéâtres (Site Plaine de Nimy)

Cycle de séminaires de psychopathologie expérimentale

Les Services de Psychologie Cognitive et Neuropsychologie (Prof. L. Lefebvre), de Psychologie Légale (Prof. T. Pham) et de Psychologie Clinique de l’Enfant et de l’adolescent (Prof. J. Gaugue) organisent  les séminaires suivants :

Lundi 25 avril  de 14h15 à 17h. :
« De la délinquance à la désistance : quelles dynamiques à l’adolescence ? »
Ce séminaire est présenté par Madame Fabienne Glowacz, Professeure à  l’Université de Liège, Service de psychologie clinique de la délinquance, des inadaptations sociales et des processus d’insertion.
Lieu :  UMONS - Campus Plaine de Nimy
Avenue du Champ de Mars – 7000 Mons
Local : Vésale 020

Lundi  9 mai 2016 de 13h15 à 15h15 :
« La désorganisation schizophrénique : de l’exploration cognitive à la remédiation »
Ce séminaire est présenté par Madame Chrystel Besche-Richard, Professeure, Laboratoire Cognition, Santé, Socialisation (C2S), EA 6291 - Equipe Cognition, Emotions, Vulnérabilités. Université de Reims Champagne-Ardenne.
Lieu :  UMONS – Site Dolez
Bld Dolez, 31 -  7000 Mons
Local : Salle Macquet  - 1er étage, dernière porte à droite 

L’inscription à ces séminaires est gratuite. Toutefois pour des questions d’organisation, il est demandé de s’inscrire préalablement, par mail, à l’adresse suivante :
christiane.beauport@umons.ac.be

Invitation cordiale à tous. 

10 décembre 2015 (horaire pas encore disponible)       
Amélie Achim,  Professeure adjoint sous octroi, Département de psychiatrie et neurosciences. Faculté de  Médecine, Université Laval
« La cognition sociale en contexte d’interaction : implications en schizophrénie »
UMONS – Local pas encore communiqué

09 décembre 2015 de
9h à 18h
1ère Journée d’étude sur la schizophrénie déficitaire : Enjeux et perspectives
UMONS – Site Dolez
Personne de contact : romina.rinaldi@umons.ac.be
Participation gratuite mais inscription obligatoire :
http://tinyurl.com/schizophrenie2015
Programme complet sur le site http://WWW.UMONS.AC.BE/SCHIZOPHRENIE2015 

18 Novembre 2015 de 15h15 à 17h15
Jean Louis Nandrino, Professeur. Unité URECA. Psychologie de la santé. Université de Lille.
« Conscience émotionnelle et capacités empathiques chez la personne dépendante aux substances : quels liens avec la construction du "Self"? »
UMONS – Site Warocqué – Local 203 

4 Novembre 2015 de 15h15 à 17h15   
Géraldine Dorard, Maître de Conférences, Université Paris Descartes.
« Étude des influences familiales : différentes approches en psychopathologie de l’adolescent »

UMONS - Site Warocqué – Salle des conseils

Mercredi 24 juin 2015 de 15 à 17 heures
Laura Monetta, docteur en Sciences biomédicales, option orthophonie, Professeur associé au Département de Réhabilitation de Université de Laval (QUEBEC)
« Nouveaux outils d’évaluation du langage chez l’adulte : de la recherche à la clinique »
La participation à cette conférence est gratuite mais merci de signaler votre présence à l’adresse suivante : christiane.beauport@umons.ac.be
Site Boulevard Dolez, Salle Macquet (1er étage)  

Mercredi le 17 juin 2015 de 13 à 17 heures

MINI-SYMPOSIUM

Interventions:
Laura Monetta, Professeure agregée, Département de réadaptation. Université Laval – Québec (Canada)
« Rééducation de l’anomie : efficacité du traitement phonologique »

Gilles Vannuscorps, Ph.D., Univerty of Trento, Trento (Italie) & Department of Psychology, Harvard University, Cambridge (U.S.A.)
« tDCS et rééducation de l’aphasie »

Conclusion et discussion:
Laurent Lefebvre, Chef du service « Psychologie cognitive et Neuropsychologie », Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education, UMONS – MONS (Belgique)

La participation à ce mini-symposium est gratuite mais, pour une question d’organisation,  il est demandé de s’inscrire au préalable par mail à l’adresse suivante : christiane.beauport@umons.ac.be

Site Amphis – Plaine de Nimy -  Local Vésale 023

Lundi 16 mars de 15h à 17h
Dr. Michel BENEZECH, Professeur Emérite, Bordeaux.
« La colère chez les auteurs de violence. Une dimension fondamentale en psychiatrie légale»
Site Plaine de Nimy  - Vésale Piscine 1

Lundi 11 mai 15h à 17h 
Dr. David J. Cooke, Ph.D., Professor of Forensic Clinical Psychology – Glasgow Caledonian University.
« Refining the concept of psychopathy : The comprehensive Assessement of Psychopathic Personality (CAPP)»
Site Plaine de Nimy  - Vésale Piscine 1 

Lundi 16 février 2015 de 15h à 17h
Dr. Audrey Vanhaudenhuyse
Docteur en Sciences Médicales, Service d’Algologie – Soins Palliatifs, CHU de Liège, Université de Liège.
“Intérêt de la neuro-imagerie dans l’étude des états de conscience altérée ou modifiée».
Salle Macquet – Site Dolez 

Mercredi 11 Décembre 2013 de 13H15 à 15h
Séminaire de Madame Loris Tamara Schiaratura, Maître de conférence à l’Université Charles de Gaulle – Lille 3
Thématique : la communication interpersonnelle non-verbale, recherche dans la maladie d’Alzheimer

Mercredi 3 décembre 2014 de 13h à 15h
Franck Laroi Docteur en Sciences Psychologiques
Université de Liège – Département psychologie clinique cognitive et comportementale

« Pourquoi les hallucinations auditivo-verbales ont-elles un contenu affectif négatif ? »
Salle Macquet – Site Dolez

Mercredi 19 novembre 2014 de 13H15 à 15H05
Antoine Renard
Orthophoniste, Enseignant à l’école d’orthophonie d’Amiens
« Langage et vieillissement : du normal au pathologique »
Auditoire Plisnier – Site Grands Amphis

Mercredi 13 Novembre 2013 (13h15 à 15h
Séminaire de Madame Melissa Barkat-Defradas, chargée de recherche, Université de Montpellier 3
Thématique : Langage, praxie et Maladie d’Alzheimer
Titre de la conférence : “An embodied approach of healthy aging and Alzheimer’s disease ; Understanding word-recall performances through the interactions between language and praxis”

Mercredi 12 novembre 2014 de 15h à 17h
Arnaud Carré
Maître de Conférences, Université de Savoie Mont-Blanc

« Approche expérimentale et clinique de la régulation des émotions : de la théorie aux applications ».
Salle Macquet – Site Dolez

Lundi 14 mars de 15h15 à 17h. :
« Recherches en psychopathologie périnatale parentale en psychopathologie de la petite enfance »
Ce séminaire est présenté par Madame Jacqueline Wendland, Professeure à l’Institut de Psychologie de l’Université Paris Descartes et psychologue clinicienne à l’Unité Petite enfance et Parentalité Vivaldi.
Lieu :  UMONS - Campus Plaine de Nimy
Avenue du Champ de Mars – 7000 Mons
Local : Vésale 030

Ces séminaires sont destinés à toute personne intéressée et sont gratuits.