Passer au contenu principal
retour vers la liste des services
Accueil Faculté ou Institut
Go Search
English
Bannière
 

Psychologie Légale

Peu connue, la psychologie légale est une des disciplines de la psychologie. Son objet d’étude est les liens entre le comportement et le cadre légal/judiciaire.

La psychologie légale se définit par l’étude scientifique des phénomènes criminels. Elle vise à l’application de techniques scientifiques et cliniques au champ légal (judiciaire). Elle s’intéresse aux comportements déviants et violents, à l’étude de la dangerosité et sa prédiction, à l’expertise judiciaire (càd l’examen psychologique dans le cadre judiciaire), aux rapports entre les troubles mentaux et la violence, à la maltraitance physique, psychologique et sexuelle, etc.

Quelles perspectives professionnelles ?

Dans le cadre de sa pratique clinique, le psychologue légal travaille dans divers secteurs (liste non exhaustive) :

Avec des populations délinquantes

  • en milieu pénitentiaire ;
  • en Hôpital Psychiatrique Sécurisé (HPS) ;
  • en équipe mobile ;
  • en équipes de santé spécialisées
  • dans des centres de référence ;
  • en Institutions Publiques de Protection de Jeunesse (IPPJ) ;

 

Avec des populations présentant des comportements violents

  • en hôpital/institutions psychiatriques,

 

Avec des personnes victimes de faits violents :

  • au sein d’un Service d’Assistance Policière aux victimes,
  • dans un centre de prise en charge de victimes.

 

Dans le cadre des procédures judiciaires, le psychologue légal peut également avoir un rôle d’expert (compétences évaluatives).

Le psychologue légal peut également évoluer dans le milieu de la recherche scientifique (universités, centres de recherches ou centres de référence).